home Uncategorized We Advocacy de Grenoble léve ces premier fond 

We Advocacy de Grenoble léve ces premier fond 

La We Advocacy de Grenoble lève 1.2 million d’euros.


Créer il y a un an environ par Thomas Artiguebieille et Samuel Leblond, la start-up We Advocacy révèle sa plus gros et sa première levée de fond qui s’estime à 1.2 millions d’euros grâce à des investisseurs privés et de fonds d’investissement, notamment Capital Partners. We Advocacy est une start-up qui propose une solution qui transforme les signatures des e-mails en outils marketing et transforme donc chaque collaborateur en un ambassadeur de son entreprise. “Depuis notre lancement, le postulat n’a pas changé, note Thomas Artiguebieille. On offre la possibilité de faire une signature/bannière en deux minutes.”


En ce qui concerne la communication externe comme interne


San s pivoter, la nouvelle entreprise à pu voir que si son outil était efficace en ce qui concerne la communication externe, “il était aussi un formidable levier pour communiquer  en interne. On offre donc une solution de com’externe et une offre de com’interne afin d’envoyer efficacement des informations au sein d’une organisation.

On a pu constater que l’un de nos client à été en mesure de multiplier par cinq le taux de lecture de sa newsletter interne en utilisant notre solution. En ce qui concerne cette communication interne, nous n’avons aucun doute sur le fait que le bon endroit pour diffuser des informations, c’est belle et bien dans la messagerie. Nous somme donc en train de développer d’autres types d’affichages que la bannière tel que des notifications sous forme de pop-up. Nous souhaitons de la même manière intégrer dans nos propositions de l’interactif afin, par exemple, rendre possible la réalisation d’un sondage très facilement.”


Grâce à cette première levée de fonds, Thomas Artiguebieille et Samuel Leblond  voudrait travailler en se basant sur leur produits “pour rester en avance sur la concurrence”, au alentour du marché “ pour être identifiés comme des experts dans nos domaines”, et grâce à leurs actions commerciales afin de capter l’attention de nouveaux clients. “Aujourd’hui nous souhaitons rendre plus rapide la signature de grands compte, nous avons commencé plusieurs pilotes avec diverse entreprise.”

We Advocacy est maintenant concentré sur le marché national “même si nous avons quelques clients à l’étranger. Nous irons peut-être, dans deux ou trois an, à l’international. Mais il nous faudra sans doute pour cela lever à nouveau des fonds.”